Description du projet

Gwen LM

Photographe plasticienne

Parcours

Née le 15 décembre 1967, une enfance entre Antibes et des vacances au Pays de Léon (Finistère Nord), une carrière professionnelle à Paris et au-delà des mers, Gwenaëlle LM vit à présent dans l’île de Ré.
« Mon intérêt pour l’art était au départ une douce esquisse, une récréation et une ambiance familiale. Ce goût pour l’esthétique est entré assez vite dans ma vie professionnelle.
Journaliste, directrice artistique, éditrice, mes matières de prédilection ont toujours été l’image et les mots mis en rythme dans un texte, une maquette, un montage, une émission ou un ouvrage.
Puis est arrivé le temps de la tentation nécessaire à l’expérimenter, à l’éprouver, à le pratiquer. De divers cours de techniques et ateliers suivis à Paris et à l’étranger – une longue expatriation entre Doha et Beyrouth – en passant par l’obtention d’une licence en arts plastiques à l’université Paris-Sorbonne, mon choix s’est incliné tout d’abord à l’abstraction, ouverture à toutes les libertés.
Créer l’invisible, suggérer des espaces caressés par la lumière et la vibration des couleurs, c’est pour moi donner à lire toute l’émotion à l’instant de la création.
La redécouverte de mon vieux boitier Olympus argentique au fond d’une caisse m’a remis au goût de l’objet, de la technique. Une évidence. Cadrer de façon à rendre le visible imaginaire.
Le chemin de temps à autre chaotique d’une vie, voire même du monde avec la pandémie, m’a amenée à regarder la nature différemment, plus intensément. Une magie renouvelée à chaque instant et un besoin impérieux de la capturer. C’est ainsi que les fleurs ont été les premières à me faire de l’œil. Mais le tirage sur papier n’allait pas assez loin pour exprimer mon ressenti. J’avais déjà expérimenté lors d’un travail sur le Liban, le transfert photographique mais il n’était alors qu’une composante de la toile. Aujourd’hui, l’image dans toutes ses dimensions, lumière, couleurs, cadrage, format, devient ma matière première que j’éprouve, malmène, retouche, répare, protège avec des pigments, des encres, des glacis ou autres expérimentations jusqu’à ce que le mouvement soit. »

Expositions et parcours :

2021
Représentée par la Galerie Sophie Le Mée à La Flotte sur l’île de Ré
2018 – 2020
En résilience … divers ateliers à Paris : kintsugi, sérigraphie, cyanotype, écriture,
retour à la photographie
2017
10ème biennale d’Arts Atlantic de La Rochelle, France

2012-2015
Licence d’Arts Plastiques à l’Université Panthéon-Sorbonne à Paris
Membre de l’équipe d’organisation des Rencontres Artistiques du Qatar
Atelier hebdomadaire « L’art du dessin » chez l’artiste Catherine Delmas Lett
Ateliers artistiques au Museum of Islamic Art à Doha, Qatar
juin 2013
Histoires de Portes“ Exposition collective à Katara Art Center au Cultural Village de Doha, Qatar
2009
Cours de Sculpture à Virginia Commonwealth University à Doha, Qatar
2008-2010
Cours technique peinture à l’huile au Souk Waqif Art Center à Doha, Qatar

Parcours professionnel :

2016-2020
Journaliste – Responsable d’édition à Franceinfo TV (Paris)
2006 – 2016
Directrice de publication et co-auteure chez Art & Privilège éditions (Liban)
2007 – 2015
Directrice artistique HHO Photolibrary (Qatar)
2005 – 2007
Journaliste – Coordinatrice pour l’agence de presse photo MGA production
1994 – 2005
Chef d’édition – Journaliste rédactrice à LCI