Description du projet

Aline Isoard

Photographe plasticienne

Parcours

Aline Isoard née en 1956 à Caen, vit et travaille en tant qu’enseignante plasticienne dans l’Yonne.
Après avoir fait ses études d’arts plastiques à Aix-en-Provence, et après s’être formée auprès des photographes Willy Ronis et Jacques Windenberger, elle s’installe avec sa famille en Bourgogne.
Son intérêt pour la photographie s’articule autour des problématiques de transparence, de lumière et de limite, à la recherche de la porosité des frontières entre photographie, dessin, peinture et sculpture.
Elle travaille au départ des sculptures en verre, avant de leur intégrer des photographies, fixées sur la surface.
Au cours d’un travail photo à partir des fenêtres de la maison Cantoisel, lieu d’art contemporain à Joigny, elle élabore en 2005 une nouvelle technique, la dépigmentation photographique, sans manipulation informatique, ni ajout, mais uniquement avec le retrait de l’encre. La photographie témoin de l’instant, rejoint le vécu du geste du dessin dans le pigment donné. Alors elle se transforme en pièce unique, telle une peinture.
« Par soustraction du pigment au support, je combine, permute les profondeurs, les formes et les couleurs pour rendre perméables les plans afin de proposer une image troublant la réalité photographique. Mon terrain de jeu privilégié est la route, en tant que passagère, je vois défiler des images à diverses allures, et me rend compte de la richesse des espaces qui se télescopent. Mon emplacement reste toujours le même et pourtant en perpétuel changement. De l’intérieur de mon « studio » mobile et transparent, je pioche dans ce travelling géant, photographiant sur le vif ce qui se passe autour du véhicule, et tous les éléments vitrés , tels que pare-brise, rétroviseurs, vitre avant-arrière-coffre sont des miroirs qui réfléchissent des images non vues, et les éléments pont, paysage, objet, habitant sur route, rouleaux de lavage m’apportent leur plasticité et la surprise des rencontres ».

Expositions récentes

Expositions personnelles récentes :
2018 : Salon d’Automne, galerie Caron Bedout, Bourron Marlotte
2017 : Territoires partagés, Fondation du Pioch-Pelat ARPAC, Castelnau-le-Lez
Parcours de l’Art, Avignon
2015 : Fragments, notre quotidien, L’Evasion, Sélestat
2014 : Variations, maison Jules Roy, Vézelay
2013 : Fenêtres sur route, galerie Caron Bedout

Expositions collectives récentes :
2018 : Cahier d’automne, mac Paris, Bastille design center
C’est l’été, Studio 70 ADERAMUS, Sens
De l’atelier à la collection, La maison Cantoisel, Joigny
2017 : Parcours de l’Art, Hôtel Forbin, Avignon
2016 : mac Paris
Oeuvres choisies, galerie Caron Bedout
2015-2014-2013-2012-2011 :
galerie Caron Bedout, Villeneuve sur Yonne et maison Cantoisel, Joigny